Menu Close

Upcoming Exhibitions

The Rose Window Revisited and Reimagined

“Hope Grows”, 2021, Six petal window, handmade oak frame. Collection of the Artists. Photo Courtesy of the Artists.

John Highley, Siobhan Lynch, Teresa Seaton, Joe Speck
May 21 to September 11, 2022

Les rosaces ornent les cathédrales de l’Europe depuis des siècles. L’art du vitrail a connu son apogée durant le moyen âge dans ces fenêtres colorées qui servaient à éduquer et prêcher en illustrant des passages de la Bible. Quant à la rosace, sa forme trouve sa source dans l’oculus romain, tel celui du Panthéon. Au fil des années, on l’a modifiée et garnie de verre coloré qui matérialise la lumière, parfois intensément, afin de promouvoir l’idée du pouvoir divin de l’Église. Les rosaces et leurs motifs ont fasciné les artistes du verre depuis les temps médiévaux jusqu’à aujourd’hui et se sont adaptées aux courants architecturaux historiques.

Durant la pandémie, un groupe d’artistes du verre ontariens, rassemblés sous le sigle AGOG (Artistic Group Of Glass), nous ont fait parvenir un projet d’exposition. Ces quatre artistes, Teresa Seaton, John Highly, Siobhan Lynch et Joe Speck, ont réexaminé la rosace et l’ont réimaginée en termes contemporains en utilisant des techniques variées comme le vitrail, le fusing et la mosaïque. Il en résulte un spectacle vibrant et intriguant, une célébration mariant lumière, couleur et forme.


21 Pillows: Cheryl Wilson-Smith

May 29 to September 11, 2022

Cheryl Wilson-Smith’s Exhibition gallery is lit to simulate dusk and imbued with ambient raven calls. As you move through the installation you are encouraged to select a kiln-fired glass rock from the thousands made by the artist and place it in a spot you are drawn to among the 21 pillows. Your interaction and the collective energy of all other participants will shape the development of the installation and provide everyone the opportunity to contemplate the passage of time and the vulnerability of both humanity and the natural world.

Cheryl Wilson-Smith lives in Red Lake, Ontario surrounded by the boreal forest and the Canadian Shield. 21 Pillows is a reminder of how we affect the natural world over time, and by extension, ourselves.


Grading Light

May 21 to September 11, 2022
James Clarke-Hicks and Isabel Ochoa

Une lueur douce qui se répand dans une pièce y apporte confort et ambiance. Mais les luminaires ne sont trop souvent que des objets utilitaires pauvres en design et en savoir-faire. Moduler la lumière relève ce défi : les céramiques 3D créées par Isabel Ochoa et James Clarke-Hicks démontrent un bel équilibre entre art et fonction dans des lampes et lustres conçus avec soin. Partant de modèles traditionnels et se basant sur la translucidité de la porcelaine et l’opacité du grès, James et Isabel explorent la modélisation 3D et l’impression à l’argile. Les oeuvres résultantes présentées dans cette exposition bousculent nos idées reçues sur la céramique, l’art, la technologie et la lumière.

Isabel et James développent des luminaires qui interagissent avec la lumière de façon unique.  De nombreuses étapes de conception et plusieurs prototypes sont nécessaires pour arriver à créer des structures produisant divers effets de réfraction lumineuse. Les deux artistes et concepteurs s’intéressent avant tout au potentiel de l’impression céramique 3D pour la création d’éléments décoratifs. À première vue, cependant, il apparait clairement que ces luminaires sont plus que des objets purement fonctionnels; ce sont de véritables objets d’art.

Les artistes souhaitent remercier le Conseil des arts du Canada et le Region of Waterloo Arts Fund pour leur soutien.

This exhibition is presented as part of the Emerging Talent Series and is generously supported by The Musagetes Fund held at Kitchener Waterloo Community Foundation and The C3 Group of Companies.


John A. Pollock Family Courtyard Exhibition

Tactile Impressions: Amber Zuber

Amber Zuber, Untitled (detail), 2022, Glazed porcelain, steel. Collection of the Artist.

May 21 to October 2, 2022

Ces mains qui poussent, tirent, tordent et déchirent sont celles d’Amber Zuber, qui travaille la céramique de façon très tactile : plutôt que d’essayer de déguiser la nature de la céramique, elle embrasse la matérialité et la plasticité de l’argile crue et produit des oeuvres expressives et révélatrices de son procédé. Ses mains et l’essence de ses manipulations restent présentes jusque dans ses céramiques finies. Enduites de glaçures aux tons pastels de rose, mauve et jaunes qui les adoucissent, les oeuvres de Zuber hésitent entre délicatesse et âpreté. Mise en valeur par l’architecture unique de la Cour intérieure John A. Pollock, l’exposition Impressions tactiles s’accorde avec le bois, la tuile et le béton de cet espace industriel tout en le contredisant. Amber Zuber crée avec ses mains ce que ses mots ne peuvent pas dire et fait apparaître ce qui est impossible à décrire.

Amber Zuber is a Toronto artist currently living in rural Norfolk County.  She received her Masters of Arts (Ceramics) at the Royal College of Art in London, UK.  Previously she was a full-time artist-in-resident at Harbourfront Centre.  She also studied ceramics at Sheridan College and earned a Bachelor of Arts in History at McMaster University.  Zuber has shown her work in nationally and internationally, including Germany, Denmark, and the United Kingdom.